Genève

Le Festival des Bastions propose cet été huit concerts gratuits

Le monde de la santé est à Genève pour préparer la prochaine pandémie et alerter sur l’effet de la guerre en Ukraine. En ouvrant dimanche l’Assemblée mondiale de la santé, le conseiller fédéral Alain Berset a appelé à protéger l’accès aux soins dans les conflits.

La « santé pour la paix » est au centre de la première réunion en présentielle des 194 Etats membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis le début de la pandémie. Alors même que des centaines d’assauts ont été perpétrés contre des centres de santé en Ukraine.

Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement et environ 120 ministres participent à la réunion. Devant eux, le chef du Département fédéral de l’intérieur (DFI) a dénoncé « des actes inacceptables » contre les civils, en…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page