Genève

Étude sur les addictions – La consommation de crack est un signe de précarité

– La consommation de crack est un signe de précaritéLe Groupement romand d’études des addictions a fait plusieurs constats à Genève autour de cette drogue, vue comme le signe d’une précarité grandissante dans les villes.Publié aujourd’hui à 12h51

À Genève, dans le quartier des Pâquis, les échanges et la consommation de crack se font même à proximité d’une école.

LAURENT GUIRAUD

À ce sujet:

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page