Genève

A Genève, la gauche radicale partira-t-elle unie aux élections de 2023?

Habituée des déchirements et autres querelles intestines, la gauche radicale genevoise reste fidèle à sa réputation. A l’approche des élections cantonales de 2023, les stratégies vont bon train pour dessiner l’avenir d’Ensemble à gauche dont une partie des poids lourds ont fait sécession l’an dernier. Avec un grand défi: atteindre le quorum de 7% pour se maintenir au Grand Conseil où la coalition compte actuellement 9 députés. Un objectif manqué de peu en 2005 et 2009 où les différentes formations, divisées, n’avaient pas fait liste commune. Conséquence: elles avaient disparu de l’hémicycle.

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page