Suisse

Après l’arrêt d’Uber du jour au lendemain, les chauffeurs genevois sont dans le flou

C’était la permission de samedi minuit qui planait sur la tête des chauffeurs Uber genevois. L’application ne leur est déjà plus disponible depuis ce matin. Ils ne peuvent donc plus compter sur leur smartphone et la plateforme de la multinationale pour trouver des clients et effectuer leurs trajets, délaissant certainement ainsi de nombreux noctambules de fin de semaine encore émoustillés et désireux de rejoindre leurs chez-soi sans encombres au petit matin. Une perte d’activité du jour au lendemain qui laisse surtout bon nombre de chauffeurs dans le flou le plus total.

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page