Luxembourg-ville

Passerell garde le cap, mais reste en sursis

En juin dernier, l’association œuvrant pour l’accueil des réfugiés au Luxembourg indiquait sa possible disparition à l’automne, faute de financement. Ce mardi, elle annonce le maintien d’une partie de ses activités, non sans sacrifices.

Droits humains

Megane KAMBALA

En juin dernier, l’association œuvrant pour l’accueil des réfugiés au Luxembourg indiquait sa possible disparition à l’automne, faute de financement. Ce mardi, elle annonce le maintien d’une partie de ses activités, non sans sacrifices.

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page