France

Tourisme. Gérard Brémond, promoteur jusqu’au dernier souffle

Jusqu’au bout Molière est resté en scène. Non, Gérard Brémond, 84 ans, n’est pas mort et sa grande œuvre Pierre & Vacances non plus. Mais pour le leader européen du tourisme de proximité c’était moins une. Avec le Covid et les fermetures administratives, l’endettement a dépassé le milliard et la fronde des propriétaires investisseurs d’appartements ou cottages a failli lui être fatale.

Depuis, le premier a été divisé par trois et 80 % des seconds ont validé le compromis, abandonnant 5 mois de loyers sur les 16 affectés par la crise. Au bout du suspense et du feuilleton Pierre & Vacances, suivi de près par l’Etat. Et Brémond a quasiment disparu du capital. « On a préservé l’intégrité du groupe et évité la vente à la…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page