Paris

A La Seyne, elle transforme des herbiers en œuvres d’art et les expose au casino Joa

Un travail de longue haleine. Minutieux. Précis. Mais dans lequel Émilie Premoso – alias Madame Mimosa – s’épanouit pleinement. Large sourire, cheveux flottants au vent et petite robe fleurie, elle raconte avec une certaine tendresse ses premiers herbiers.

« Il y a deux ans, j’ai emmené ma mère à un atelier pour en fabriquer un. On l’a fait ensemble. Et pour moi, ça a été une vraie révélation. Un moment de convivialité, de contemplation… »

Ode à la nature

La jeune femme est alors en plein changement de vie. Elle vient de quitter Paris d’où elle est originaire pour le sud avec des envies de soleil et de nature.

« Les planètes se sont alignées d’une certaine façon. J’ai pris le temps de réfléchir. J’ai fait et refait des herbiers que j’ai…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page