Orléans

« Ce n’est que le début de l’aventure » : quel bilan pour le premier festival de la francophonie, près d’Orléans ?

« Un moment de fête et de partage », qui remplit de joie Asmaë Martin. Voilà comment sa créatrice qualifie le premier festival de la francophonie, qui s’est tenu du vendredi 27 au dimanche 29 mai au parc de Loire, à l’île Charlemagne, à Saint-Jean-le-Blanc.

« Son organisation nous a demandé un long travail, a engendré du stress. Le résultat est une satisfaction, même si nous ne pouvons que nous améliorer. Ce n’est que le début de l’aventure », affirme la directrice des éditions Le Bakh, agence d’édition et de communication implantée à Olivet, également vice-présidente de l’Alliance francophone Centre-Val de Loire, à la manœuvre durant ces trois jours.

« Près de…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page