NiceToulon

Condamné pour avoir tué sa femme à Toulon, l’ex-militaire ne se présente pas à son procès en appel

Remis en liberté au mois de mai dernier, l’ex-militaire ne s’est pas présenté à son procès en appel.

Il avait poignardé son épouse, Blondel, le soir de Noël 2017, devant leurs trois enfants, à leur domicile de Toulon. Condamné à 25 ans de réclusion criminelle en première instance, Bruno Engler devait être jugé en appel cette semaine à Nice. Mais l’ex-militaire ne s’est jamais présenté devant la cour d’assises des Alpes-Maritimes, rapporte Nice-Matin.

L’homme avait été en effet remis en liberté au mois de mai, en raison de la programmation retardée de son procès en appel. Après avoir fait appel de sa condamnation en première instance, il aurait dû être jugé dans l’année. Mais une demande de délocalisation de l’affaire a entraîné une erreur dans le…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page