Nantes

le blessé toujours hospitalisé, un motif « futile » avancé

bloqué

Réservé aux abonnés

Un adolescent aurait été séquestré pendant des heures et violenté par trois autres jeunes gens, entre lundi 25 et mardi 26 juillet. Plus de quatre semaines d’ITT lui ont d’ores et déjà été notifiées. Les enquêteurs sont retournés ce jeudi matin dans le studio où les faits auraient été commis, à Nantes.

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page