Nancy

place Stalingrad, prostituées… les requêtes farfelues à l’office de tourisme

Stanislas et Stalingrad même combat

À l’accueil de l’office de tourisme, c’est une question que Vincent Dubois , 18 ans d’ancienneté, a entendue de nombreuses fois : « Elle est où la place Stalingrad ? » Les trois mêmes premières lettres, une origine venant de l’est : la confusion avec la place Stanislas est récurrente. « On nous la fait deux ou trois fois à l’année », estime au doigt mouillé le directeur de la communication de la structure. Une fois l’erreur commise, les agents se doivent de remettre les touristes égarés dans le droit chemin. « On leur rappelle que nous sommes à Nancy et que la…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page