Montpellier

ENTRETIEN. « Beaucoup de jeunes sont éco-anxieux ou éco-furieux », selon Mathis Montelon, un des coordinateurs de la marche pour le climat à Montpellier

Signe des temps : le risque de fortes pluies perturbe la marche des jeunes pour le climat. La manifestation, initialement prévue ce samedi 24 septembre 2022 à Montpellier, a été avancée à vendredi. Selon Mathis Montelon, lycéen de “Youth for climate” qui fait partie des coordinateurs de la marche montpelliéraine, les jeunes s’insurgent et s’inquiètent de plus en plus face à l’inaction des pouvoirs publics.

Initié par la jeune activiste suédoise en 2018, le mouvement « Youth for Climate » France s’est implanté à Montpellier, en 2019. Dans la capitale du Languedoc, comme dans une bonne centaine d’autres villes de l’hexagone, les jeunes vont à nouveau battre le pavé pour réclamer un avenir pour la planète et donc, pour eux, cet automne.

Le…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page