Metz

Thionville. Il grimpe dans une voiture au feu rouge et force le conducteur à l’emmener à Metz

« Je m’excuse du fond du cœur, Madame », lâche le prévenu. L’homme de 41 ans s’adresse directement à la présidente, dès son arrivée dans le box du tribunal correctionnel de Thionville. Il tremble. Il souffre de troubles psy. Et sa consommation d’héroïne n’arrange rien.

Le 16 juillet, peu après minuit à Thionville, il a terrorisé un automobiliste qui rentrait tranquillement chez lui. Il grimpe dans sa voiture, arrêtée au feu rouge, quai Marchal, juste avant le pont des Alliés, à deux pas du palais de justice. Le conducteur n’a pas le temps de réagir. Il raconte que l’intrus a sorti un couteau à cran d’arrêt, une lame de 15 cm environ qu’il a posée sur sa cuisse. La victime n’a d’autre choix que d’obéir. Son passager lui demande de le…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page