Marseille

l’organisation de la vaccination patine

À l’IHU de Marseille, il n’aura pas fallu plus de 24 heures après l’ouverture de la vaccination à la variole du singe pour qu’il devienne impossible de prendre rendez-vous, ou alors, en forçant sur doctolib, il faut attendre le mois d’août pour en obtenir un.

Si la vaccination est pour le moment réservée aux personnes dites « à risque » (les travailleurs du sexe et les personnes LGBT), depuis le mois de mai, les différents acteurs de la santé publique font remonter une situation de plus en plus inquiétante auprès de l’ARS (Agence régionale de santé).

Michèle Rubirola (EELV), Première adjointe à la ville de Marseille, s’en est offusquée mijuillet auprès de l’ARS et du ministre de la Santé, François Braun. Interrogée, l’élue dénonce un…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page