France

« Ma fille Andréa et ses enfants ne sont pas rentrés » des camps syriens, déplore cette mère niçoise

Cela va faire bientôt huit ans qu’il espère le retour de sa fille, Andrea, aujourd’hui âgée de 35 ans, partie avec dix autres Niçois faire la hijra en Syrie. Huit ans qu’il attend de revoir ses deux petits-enfants, deux garçons, envolés alors qu’ils n’avaient que 6 et 4 ans. Et de mettre les yeux pour la première fois sur sa petite-fille née, là-bas, en 2016 et qu’il n’a jamais vue…

Ivano a espéré lorsqu’il a appris que deux avions affrétés par le Quai d’Orsay avaient ramené 35 enfants et 16mères détenus jusqu’alors dans les camps de prisonniers syriens. Espéré, lorsque , trompé par une source, a déclaré, mercredi matin sur RTL qu’Andrea était de retour.

« Elle n’était pas dans l’avion, j’ai réussi à avoir…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page