Lyon

Jean-François Champollion et le secret des hiéroglyphes

Les premières passions sont souvent les plus brûlantes et les plus durables. Celle de Jean-François Champollion (1790-1832) se nomme Égypte et le mènera à percer le secret des hiéroglyphes alors qu’il n’a que 32 ans. À l’occasion du bicentenaire de cette découverte fondamentale pour l’étude de l’Égypte antique, de nombreuses institutions en France, de la Bibliothèque nationale de France au Louvre-Lens en passant par le musée des Beaux-Arts de Lyon, rendent hommage au père de l’égyptologie.

La course au déchiffrement

« Je veux faire de cette antique nation une étude approfondie et continuelle, écrit-il à ses parents en 1806. L’enthousiasme où la description de leurs monuments énormes m’a porté, l’admiration dont m’ont rempli leur puissance…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page