Limoges

huit jours pour tout « retourner » !

Rien n’est perdu !

Comme le dit si bien le proverbe, « tant qu’il y a de la vie… »

Derrière cet argument un peu faiblard, le GNMHB a quand même quelques bonnes rasions de croire à son possible salut. Pour cela, il devra évidemment commencer par balayer devant sa porte. Sachant que, dans le scénario le plus favorable, deux succès (lors des trois dernières journées) pourraient mathématiquement suffire à son bonheur.

Aller gagner ce mercredi à Limoges ? Jouable. depuis leur dernière victoire à Istres (27-32) début mars, les joueurs de Rastko Stefanovic -…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page