France

Dans le Bordelais, l’irrigation au secours des jeunes vignes

«Nous irriguons chaque matin, de 6h30 à midi», indique Paulin Calvet, propriétaire du domaine et président de la commission technique de l’appellation. Chaque pied de vigne reçoit un volume de cinq litres d’eau, via un tuyau relié à la citerne et enfoncé au plus près des racines. La dérogation exige que l’eau ne provienne pas du réseau, mais par chance, un puits en activité est situé à quelques centaines de mètres des parcelles.

Sur les 25 hectares de vignoble, près de 10 % seront irrigués cet été pour limiter les effets de la sécheresse actuelle : les jeunes vignes « âgées de trois à huit ans », précise Paulin Calvet, fragiles de par leurs racines trop courtes pour absorber l’humidité en profondeur.
Selon Météo France,…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page