Namur

Namur : il vend 70 tableaux pour financer un projet humanitaire en Afrique

Genres variés, prix bas

Ancien éducateur spécialisé, Severin souhaitait symboliquement transformer son art en un projet solidaire à l’égard de ces pays en développement. En résulte cette exposition, née des retrouvailles de l’artiste avec la présidente de l’ASBL PReFAS, Marie-France Marlière, également inspectrice générale à l’IPFS (Institut provincial de formation sociale), où officiait le Brabançon en tant qu’enseignant. « Voir mes tableaux dormir chez moi, ce n’était pas l’idéal, dit Didier Sevrin. J’ai effectué une sélection pour cette expo. »

Parmi les œuvres exposées, le sexagénaire a veillé à proposer un large panel de son répertoire, qu’il s’agisse de compositions abstraites ou en lien avec le mouvement humain. « Ma sélection…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page