Gand

Le 2e suspect de la noyade aux fêtes de Gand ne s’oppose plus à son extradition

Celle-ci devrait statuer sur son transfert le 5 octobre. La victime, un Gantois de 53 ans, avait été poussée dans l’eau le 17 juillet, alors que les festivités battaient leur plein dans la Cité des Comtes. Ne sachant pas nager, elle s’était noyée. Deux Néerlandais de 25 ans et 23 ans avaient ensuite été interpellés aux Pays-Bas. Le premier, remis à la justice belge, a été placé sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction gantois avant que la chambre des mises en accusation ne le libère sous conditions. Il est suspecté de négligence coupable, tandis que le plus jeune est soupçonné d’avoir joué un rôle actif dans les faits.

Celui-ci s’était d’abord opposé à son extradition.

Son avocat belge, Me Thomas Gillis, avait précédemment affirmé que son client voulait…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page