Charleroi

Le plan de mobilité de Charleroi soumis à l’avis des citoyens

Accroître les parts modales des transports les moins polluants est une autre priorité. « Sur base de l’analyse de 674 réponses, des déséquilibres de représentation se font jour », selon Nicolas Roquet, l’agent d’Espace Environnement chargé de tirer les premiers enseignements. Des communes sont sous-représentées comme Châtelet, Farciennes, Couvin, Chimay ou Beaumont mais, surtout, Sambreville où le taux de participation est particulièrement faible par rapport à la population. « Parmi les répondants, 60% effectuent leurs déplacements en voiture, 45% ne prennent jamais le bus, 25% utilisent le vélo au moins une fois par semaine. Un sur quatre parcourt moins de 10 km par jour, un autre entre 20 et 40. Ils sont une majorité à considérer que la voiture et la marche…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page