Bruxelles

Une dépendance à l’électricité plus forte pour l’activité économique bruxelloise

06 septembre 2022
Aujourd’hui à
05:00

À Bruxelles, le secteur d’activité le plus sensible à la hausse des prix de l’énergie est le transport. Viennent ensuite l’industrie manufacturière, l’horeca, les spectacles et les activités récréatives.

Désireuse de savoir si l’économie bruxelloise aura la même sensibilité à la hausse des prix de l’énergie que le reste du pays, la secrétaire d’État à la Transition économique Barbara Trachte avait demandé à l’Institut Bruxellois de Statistique et d’Analyse (Ibsa) d’identifier les secteurs les plus affectés par cette crise énergétique. « C’est quelque chose qui a été anticipé. Nous n’avons pas attendu le retour de l’été pour avoir une vue claire », déclare l’écologiste.

Il ressort de l’analyse bouclée…

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page