Anvers

La Commission européenne veut évaluer le port d’Anvers contre le trafic de drogue

La Direction générale des affaires intérieures travaille sur un plan visant à contrôler un certain nombre de ports européens, dont celui d’Anvers, où 66 tonnes de cocaïne ont été interceptées en 2020. L’objectif est de mettre en évidence les faiblesses et de partager les meilleures pratiques.

Il s’agirait du premier audit de la Commission européenne sur le trafic de drogue.

Les Etats membres ont été informés de ce plan jeudi. Ce dernier devrait être mis en oeuvre au plus tard le 1er novembre. Les enquêtes auraient alors lieu entre mars et mai 2023.

Lire la suite

Bouton retour en haut de la page